Devenir une entreprise éco-responsable

Communication 11 mars 2019

Malgré le peu de déchets visibles que peuvent produire les entreprises du web, celles-ci n’en sont pourtant pas moins polluantes et doivent relever le défi de l’éco-responsabilité. NetAnswer s’engage sur cette voie en remettant en question ses habitudes au quotidien et souhaite partager les trucs et astuces permettant à chacun d’être plus responsable.

Quel avantage a une entreprise à devenir éco-responsable ?

Plus qu’une simple démarche philanthropique, les entreprises peuvent tirer de nombreux avantages à devenir éco-responsables :

  • Démontrer les valeurs de l’entreprise par des actions concrètes qui contribuent à son image de marque,
  • Partager des engagements avec les salariés et contribuer à la culture d’entreprise,
  • Diminuer les coûts sur le long terme,
  • Anticiper des futures mesures environnementales qui pourraient devenir obligatoires dans les années à venir.

Quelles actions simples peuvent être menées ?

Du papier mais pas que…

Si l’utilisation du papier disparaît progressivement du fonctionnement des entreprises, celles-ci peinent encore à prendre conscience de l’impact du numérique sur l’environnement.

En effet, lorsqu’on utilise au quotidien le « cloud », il est difficile de se rendre compte des dépenses énergétiques engendrées. Pourtant, toutes les données que l’on échange se font via des data centers qui sont sources de pollution. À titre de comparaison, l’ensemble des data centers de France représentent la dépense en énergie d’une ville comme Lyon. Si certaines infrastructures permettent de récupérer une partie de l’énergie libérée pour en faire une source de chauffage, cela reste encore très rare. Pour agir de manière responsable, il convient alors de rester alerte sur notre utilisation des données numériques.

Piscine de la Butte-aux-Cailles à Paris chauffée grâce aux data centers situés dans les sous-sols du bassin © TNA Architectes

Les e-mails, ça pollue aussi !

L’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) a estimé que chaque Français salarié reçoit en moyenne 58 e-mails professionnels par jour et en envoie 33. Si chacun de ces e-mails contenaient des pièces jointes de 1 Mo et qu’ils étaient envoyés à deux destinataires en moyenne, cela équivaudrait en terme de CO2 rejeté à un trajet de 1 000 km en voiture.

S’il est évident qu’on ne peut se passer de nos boîtes mails pour collaborer en interne ou communiquer à l’externe, il est pourtant judicieux d’en limiter son utilisation. Un exemple : faire le tri dans vos newsletters vous fera gagner du temps et de la tranquillité d’esprit tout en réduisant les émissions de CO2. Pour cela il existe un outil puissant : CleanFox, qui vous permet de vous désabonner de vos newsletters et de supprimer les messages présents dans votre boîte de réception.

Le plastique

Située au coeur du Sentier, l’équipe de NetAnswer n’a que l’embarras du choix pour (bien) se nourrir le midi. Mais dans la plupart des restaurants, des couverts en plastique sont proposés qu’il convient donc de refuser pour utiliser ses propres couverts. Même constat pour les boissons souvent proposées en formule, mais dont les bouteilles sont principalement en plastique. C’est pourquoi NetAnswer a offert lors de son dernier Club Utilisateur une gourde à ses clients pour promouvoir cette action. Vous n’avez pas reçu notre gourde ? Contactez nous !

Un moteur de recherche solidaire

Aujourd’hui chacune de nos questions trouve souvent sa réponse via une simple recherche Google. Pourtant, d’autres moteurs de recherche existent et ceux-ci reversent une partie des revenus provenant de la publicité pour des causes humanitaires ou écologiques.

Ces moteurs de recherches sont disponibles comme extension dans la plupart des navigateurs (Chrome, Firefox…). En voici 3 qui ont retenu notre attention :

Créé en 2009 à Berlin, ce moteur de recherche agit en faveur de la pérennité et la conservation des forêts. Partenaire de la fondation WWF, Ecosia permet de planter des arbres grâce aux requêtes effectuées par les internautes. L’équipe est transparente sur la répartition des bénéfices et publie mensuellement les chiffres de leur fonctionnement.

Depuis 2015, Lilo offre aux internautes la possibilité de participer au financement de projets sociaux et environnementaux en distribuant la somme générée par les internautes via la publicité. Ces dons sont représentés par un compteur de “gouttes” et sont reversés à de nombreuses associations ou autres ONG (Organisations Non Gouvernementales).

YouCare est un moteur de recherche qui offre des repas aux animaux abandonnés. L’équipe publie régulièrement les certificats des dons émis par les associations partenaires. De plus, l’équipe compense 100 % des émissions de CO₂ de leurs serveurs et de leur activité dans leurs locaux grâce au programme carbone solidaire mené par la fondation GoodPlanet.

S’équiper d’ordinateurs portables

Moins gourmands en énergie, les ordinateurs portables semblent plus écologique par leur facilité à être mis en veille rapidement.

Limiter les déplacements

Certains longs trajets ne sont pas nécessaire. Hormis les prises de contact et formations qui permettent un rapport humain que NetAnswer souhaite entretenir, certaines formations complémentaires ou support peuvent se faire via Visioconférences (via join.me par exemple).

Télétravail

Les employés en télétravail seraient plus productifs de 22% par rapport aux autres salariés.

Si l’équipe de NetAnswer est tenue d’être présente au bureau pour répondre aux appels clients et pour faciliter la communication en interne, des journées occasionnelles en télétravail permettent de réduire les déplacements. Les entreprises autrefois frileuses de cette pratique sont de plus en plus à la permettre car elle contribue non seulement au bien-être des employés mais favorise la productivité de ces derniers. En effet, selon une étude de Greenworking, les employés en télétravail seraient plus productifs de 22% par rapport aux autres salariés. Cela s’explique par l’amélioration des conditions de travail. Le salarié à son domicile n’est plus perturbé par des interruptions nombreuses comme en open space : e-mails, téléphones, réunions…

Si certaines actions semblent dérisoires, lorsqu’elles sont mises bout à bout et portées par l’ensemble des salariés d’une entreprise, elles sont un impact positif non négligeable sur le long terme et contribuent non seulement à montrer l’exemple mais à participer à l’évolution de notre société.

Comment créer un com… 7 mars 2019